Big Fernand, les Burgers 2.0

Il y a quelques temps, j’ai fais une formation en ligne proposée gratuitement par Google et Digital Active. Dans cette formation, l’entreprise de restauration rapide Big Fernand était prise en exemple en matière de marketing digital. À force de voir et de revoir les courtes séquences filmées dans les cuisines de cette chaîne de restauration 2.0, j’ai eu envie de goûter les fameux « hamburgés ».

Je ne suis pas un fin gourmet, je suis un très mauvais cuisinier et je n’aime pas la grande gastronomie (les couilles d’ours à la purée de châtaigne sur un coulis de fruits rouge c’est pas mon truc). Par contre, je suis un grand amateur, un afficionados, de la « mal-bouffe ». J’adore les bons burgers, les bonnes frites, les bonnes pizzas. J’ai mangé plus souvent à McDo/KFC/Quick ou Domino’s Pizza que toute autre personne sur terre.

J’allais donc chez Big Fernand comme Karl Lagarfeld rendrait visite à un maroquinier, en fin connaisseur. D’ailleurs, je dois préciser que par chez moi, en Berry, il existe une chaîne de food trucks appelés « Le Tacot » (http://www.letacot-bourges.fr). Ils ont étés mainte et mainte fois primés pour leurs excellents produits, tous fait maison bien évidemment, mais au delà de ça les produits sont tous issus du commerce local et la plus part son certifiés Bio. Bref, de très loin les meilleurs burgers auxquels j’ai pu goûter sur cette terre. Cela me donne une certaine « légitimité » pour comparer.

Revenons à nos moutons, le fameux Big Fernand. J’ai eu l’occasion de visiter leur restaurant de Rennes. Tout d’abord je dois bien avouer que leur concept (mobilier, décors, etc.) est assez sympa. Ensuite, l’équipe est incroyablement accueillante et sympathique. Toutes et tous sont habillés de la même manière, avec chemise à carreaux et casquette française (comme nos grands-pères).

La carte nous est remise à notre arrivée, et le temps est venu de choisir les victuailles qui vont nous rempli l’estomac. C’est d’ailleurs mon seul regret. La carte ne propose que 4 ou 5 burgers différents et certains d’entre-eux sont assez spéciaux (viande de veau, etc.). J’aurais aimé retrouver un burger au chèvre ou au bleu par exemple. J’ai finalement choisi « le Big Fernand » qui serait un peu comparable au Whooper chez Burger King. Recette simple, mais efficace.

Les petits bains (les buns) sont frais, du jour, artisanaux et incroyablement bons. La manière dont est fait le burger fait que le fromage fondu « scelle » le pain autour du steak et cela fait une impression visuelle agréable et une impression gustative excellente. Le steak façon bouchère est également succulent et le tout se dévore sans faim. Il est important de noter que tout est artisanal, en tous cas pas industriel, y compris les sauces (le ketchup par exemple), ainsi que les desserts (excellents eux aussi).

Mes seuls regrets concernant le repas et la qualité de celui-ci auront finalement étés la boisson et les frites. La boisson car « en canette », et je trouve que le goût d’un coca en gobelet carton issu d’une machine à soda est quand même bien meilleur et bien différent que le goût d’un coca en canette. En tous cas c’est mon avis. Concernant les frites, elles étaient bonnes car assaisonnées. Mais je pense qu’elles étaient surgelées, et absolument incomparable avec celles qu’on peut goûter chez « Le Tacot » (ma référence).

Pour conclure sur mon expérience chez Big Fernand, je dirais que c’est un peu cher (~50€ pour trois personnes). Mais fichtrement bon ! J’y retournerais avec plaisir car le concept est abouti. Les employés sérieux et sympathiques. La promesse est tenue. Bravo ! Et merci.

 

Jordan

Geek Berruyer de 31 ans.