Deux semaines avec le Nokia 2

0
Deux semaines avec le Nokia 2

Depuis son retour sur le marché des smartphones l’année dernière, Nokia, ou plutôt HMD Global, ne cesse de travailler pour prendre des parts de marché. Après les Nokia 3, 5, 6 et 8 en 2017, voici donc le 2, un modèle (très) entrée de gamme affiché à 119€.

Équipé d’un processeur Quad-Core Qualcomm Snapdragon 212 cadencé à 1.3Ghz et d’un Giga de mémoire vive, ce Nokia 2 affiche un bel affichage LCD HD (1280*720) de 5″. Le tout est animé par une version Android 7.1.1 Nougat en attendant une mise à jour Oreo 8.0 dans les mois à venir. Attention cependant, seuls 8Gb sont disponibles dans ce petit châssis aluminium de 160 grammes. Heureusement un port micro SD propose d’étendre cette mémoire interne mais comme nous allons le voir cela ne résoud pas tout.

Le Nokia 2 propose deux lecteurs nano SIM et un port micro SD, pas besoin de choisir entre la seconde SIM ou l’extension de mémoire. Aussi, la caméra arrière affiche 8MP et la frontale 2MP. Wifi, Bluetooth et traitement Gorilla Glass sont aussi de la partie. Enfin, une grosse batterie de 4000mAh trouve sa place dans ce nouveau smartphone entrée de gamme du constructeur finlandais.

Mon Expérience :

À la recherche d’un petit smartphone à pas cher pour ma ligne « pro », j’ai jeté mon dévolu sur ce Nokia 2 qui vient d’arriver dans les rayons des magasins spécialisés. Proposé à 119€ avec 20€ d’ODR (Offre De Remboursement) cela le fait donc descendre sous la barre des 100€ (99€ après remboursement des 20€ en différé). Intéressant au vu de la fiche technique plutôt correcte. Seule la mémoire vive (1GB) peut faire peur, à raison d’ailleurs.

Ayant eu les Nokia 3, 6 et 8 au cours des mois précédents, je dois bien avouer que j’ai un faible pour cette marque historique qui revient sur le devant de la scène. Avec des produits toujours intéressants financièrement et agréables à utiliser, la marque finlandaise HMD Global a su me « fidéliser » et c’est toujours avec plaisir que j’aborde l’usage de leurs produits.

Commençons tout d’abord par le déballage, qui fut une agréable surprise puisque le mobile en lui même est beaucoup plus « haut de gamme » que je l’aurais pensé. En tous cas le ressenti est très bon, les matériaux utilisés sont flatteurs et l’assemblage du produit est excellent. Pour avoir eu en main le Nokia 8 il y a quelques jours seulement, les deux mobiles sont très proches en qualité perçue.

Une fois le capot arrière (en plastique) retiré, on peut insérer les deux cartes SIM, la carte micro SD et admirer l’énorme batterie 4000mAh fixée et non amovible. Ensuite, le capot remise en place, on peut procéder à l’allumage de l’engin. Le système démarre plutôt vite et bien. Les premières étapes du paramétrage se font dans de bonnes conditions et nous arrivons assez rapidement à l’écran d’accueil.

Le réseau 4G est bien là, les deux cartes SIM sont bien détectées et gérées, tout est en ordre. Android me demande si je souhaite formater la carte SD afin de l’utiliser comme « stockage interne », je clique sur OUI et le formatage commence. Ensuite je connecte le téléphone au réseau Wifi et j’installe toutes mes applications préférées. Le téléchargement commence et je prends donc mon mal en patience.

Une fois toutes les applications installées, les affaires se gâtent. En effet, la première ouverture d’une application comme Facebook vous fera vite comprendre qu’aujourd’hui 1GB de mémoire vive n’est pas suffisant pour faire tourner Android Nougat. Encore moins pour faire du multi-tâches et sauter d’une appli à l’autre. De la même manière, les 8GB de stockage interne seront vite saturés. Et malheureusement la soit disant extension de celle-ci par la carte micro SD ne solutionne pas ce problème puisque les applications systèmes ainsi que certaines appli « tierces » ne pourront pas êtres déplacées dans cette mémoire « interne » virtuelle.

Cela fait donc seulement quelques jours que j’utilise ce Nokia 2 lorsque je suis déjà confronté à un problème de mise à jour des applications qui ne peut pas être fait car manque d’espace de stockage interne… Et ce malgré la présence d’une carte micro SD de 32GB…

À l’usage, hormis ce problème de stockage, le Nokia 2 est très agaçant car très lent. Le simple fait de déverrouiller l’appareil prend parfois plusieurs secondes. La même chose pour lire un SMS car l’application Messages met parfois un long moment à s’ouvrir. Il en va de même pour l’ouverture d’une application telle que Gmail.

C’est dommage car le reste est vraiment de bonne facture. La qualité des appels est excellente, l’écran LCD est de très bonne qualité, le tactile répond très bien et l’appareil photo dorsal est très bon également. Bref, c’est vraiment ce manque de puissance qui bride l’appareil. C’est d’autant plus dommage que la batterie – énorme pour un si petit smartphone – permet de tenir facilement deux jours sur une seule charge ! Du gâchis…

Quand on sait que le Nokia 3 est proposé seulement 40€ de plus (159€ actuellement) et qu’il est bien plus puissant (2GB de mémoire vive, 16GB de stockage) on peut se demander si Nokia n’aurait pas dû afficher ce modèle 2 encore moins cher afin de rendre ses performances plus « acceptables ».

Quelques photos réalisées avec le Nokia 2 :

 

C’est Mon Avis :

Dans un premier temps très attiré par ce petit Nokia 2 du fait de son prix « raisonnable » et de sa fiche technique « correcte » j’ai vite déchanté. Son manque de puissance criant et ses 8 petits giga octets de mémoire interne le rende quasiment inutilisable pour quelqu’un comme moi habitué à une certaine « fluidité ». Il faudra vous armer de patience lorsque vous souhaiterez lire un SMS puis aller vérifier vos mails. Et plus difficile encore sera d’aller naviguer sur Facebook ou lancer une application comme Snapchat.

C’est vraiment regrettable car les photos et vidéos prises avec ce Nokia 2 sont tout à fait correctes pour un mobile de ce prix. De même pour l’écran de très bonne facture et la finition générale de l’appareil à la hauteur de ses petits cousins (3, 5, 6, 8). On peut regretter aussi le manque d’un lecteur d’empreintes digitales et le placement sur l’écran des boutons de navigation, mais cela est tout à fait acceptable au vu du tarif.

Bref si vous cherchez simplement un téléphone 4G avec double SIM pour recevoir quelques appels, quelques SMS ou MMS, pourquoi pas. Mais si vous cherchez un véritable smartphone capable de vous afficher Facebook, Instagram ou Snapchat dans de bonnes conditions, oubliez vite ce Nokia 2 et intéressez vous plutôt au Lenovo Moto E4 ou au Nokia 3.