2

J’ai testé l’offre BIC SHAVE CLUB (AVIS)

Le rasage… Aaah le rasage… Même si la mode des dernières années consiste à être barbu, il est quand même parfois utile de se raser le visage (et d’autres parties du corps mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui). Et parce que le rasage est parfois quelque chose de désagréable et douloureux (hein messieurs), nous investissions parfois de grosses sommes dans nos outils de torture moderne.

Si il y a quelques années encore la seule solution pour se raser de près étaient les rasoirs 3/4/5 lames « haut de gamme » de chez Gillette ou Wilkinson, désormais d’autres alternatives se proposent à nous, les hommes (et les femmes aussi remarquez…). Pour les plus « métrosexuels » d’entre-nous il est possible d’investir dans des tondeuses à barbe du type Philips OneBlade. Mais personnellement j’ai essayé cette solution électrique et je trouve que le résultat et le confort ne sont pas au niveau d’un bon rasage « mécanique » du type Gillette Mach 3 ou Fusion.

Alors une marque française a décidée d’innover. Cette marque évidemment c’est BIC. Connue pour ses briquets ou ses stylos, la marque BIC est aussi spécialiste du rasoir une ou deux lames « pas cher ». À 3€ le sachet de 10 rasoirs jetables, la société française a un solide passé dans le monde impitoyable du rasage. Il ne faut pas oublier non plus leur modèles un peu plus haut de gamme et presque concurrent des mastodontes Gillette Fusion ou Wilkinson Hydro 5.

C’est sur ce marché juteux, que BIC veut désormais prendre des morceaux de gâteaux (autrement dit des parts de marché) aux deux marque historiques précédemment citées. Alors ils ont eu une belle idée. Peut-être emprunté d’ailleurs, mais peu importe, ils sont les premiers à clairement communiquer sur ce nouveau service. Car oui, l’offre BIC SHAVE CLUB est plus un service qu’un produit.

Pour comprendre clairement le concept, BIC vous propose de souscrire à une offre qui va vous prodiguer chaque mois de quoi vous raser, et ce sans aller au supermarché du coin. Fini donc les matins où on se rase avec un rasoir vieux et usé dont les lames vont vous abimer la peau et vous mettre de mauvaise humeur. Le concept est assez abouti puisque vous pourrez choisir entre deux formules qui se résument à deux rasoirs différents. Les deux rasoirs étant des rasoirs « mécaniques » à manche donc. Mais l’un est à 3 lames, l’autre à 5 lames.

Mon Expérience :

Pour ma part j’ai souscris à l’offre à 5 lames car mon rasoir actuel était justement un Wilkinson Hydro 5. Je m’inscris donc sur le site (esthétiquement réussi) et je paye par PayPal les 2€ demandés au départ. Quelques jours plus tard je reçois un tout petit paquet dans lequel est élégamment présenté le rasoir (le manche) et la recharge 5 lames « offerte ».

Le surlendemain j’essai donc pour la première fois ce rasoir Made In France et je dois dire que les lames coupent drôlement bien (un peu trop bien même). Il ne faut surtout pas appuyer sur le manche quand on se rase, sans quoi vous verrez un peu de votre sang couler sur votre joue… Une fois le coup de main pris, les 5 lames font bien leur job. Pas d’irritation et un résultat impeccable. Même la petite lame de précision sur le dessus est pratique et bien affutée.

Pour l’instant je suis donc (très) satisfait puisque pour seulement 2€ j’ai reçu chez moi l’équivalent de mon Hydro 5 à 10€ en grande surface. Mais les choses vont se gâter quelques jours plus tard.

En effet, un beau matin, je reçois une notification PayPal : « Merci pour votre paiement de 10€ à BIC SHAVE CLUB ». Interloqué, je me précipite sur mon ordi et je vérifie mon compte PayPal. Là je vois effectivement un paiement pré-approuvé de 10€ pour BIC SHAVE CLUB… Bizarre. Je vais alors sur le site BIC et je cherche (longtemps) une information claire sur le montant de cet « abonnement » (heureusement sans engagement). Après avoir cherché un peu partout, j’ai enfin trouvé l’info concernant l’offre 5 lames. C’est donc 2€ à la commande puis 9€/mois… En échange de quoi BIC vous envoie un pack de 4 recharges. Merci les gars ! Mais voyez vous je ne me rase pas non plus tous les matins. Donc 4 recharges moi ça me fait 6 mois…

Autant dire que la surprise était mauvaise. Surtout que je suis habitué des offres souscrites en ligne mais là pour le coup j’avais vraiment cru comprendre « 2€ par mois » et c’est pourquoi j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Mais 9€/mois ce n’est plus du tout le même budget ! Alors d’accord, BIC me répondra sans doute que chez la concurrence un pack de 4 recharges de lames coûtent environ 20€. Ok, mais sérieusement qui met 120€ par an dans son budget rasoirs ? Pas moi en tous cas…

C’est Mon Avis :

Si vous devez être rasé de (très) près CHAQUE matin, l’offre BIC SHAVE CLUB est sans doute faite pour vous. Pratique et financièrement intéressante, cette offre saura vous séduire. Si, comme moi, vous vous rasez occasionnellement (avant un RDV à la banque ou avec un client important, ou encore avant un entretien) alors NE SOUSCRIVEZ PAS à l’offre BIC SHAVE CLUB. Sans quoi vous aurez vite des stocks de lames à revendre sur LeBonCoin…

Aussi, malgré la très grande qualité de l’offre et du produit fourni, le site pour souscrire mériterait vraiment d’être plus clair. Que ça soit à la souscription (je jure ne pas avoir vu cette mention 9€/mois) ou après coup lorsque l’on cherche l’information. Même la page « FAQ » n’explique pas clairement le montant prélevé chaque mois. Grâce au fait que j’ai souscris par PayPal j’ai pu annuler le paiement pré-approuvé facilement. Mais si cela avait été par prélèvement bancaire, je ne sais pas quelle aurait été la marche à suivre pour résilier.

NOTE : Pas de coquille dans cet article, j’ai bel et bien été prélevé de 10€ par BIC via PayPal mais visiblement il y a un surcoût de 1€ lorsque l’on paye le BIC SHAVE CLUB par PayPal. Aussi, le Community Manager de BIC m’a enfin répondu et il m’a précisé que c’est 9€ tous les deux mois pour 4 recharges. Ce prélèvement ne serait donc pas mensuel mais bimensuel. N’aurait-il pas été plus judicieux de descendre à 4,5€/mois avec un envoi mensuel de 2 recharges ?

Jordan Le Goïc

Geek Berruyer de 32 ans.