High-Tech Non classé Services Divers Tests

J’ai testé MAX, le service bancaire du Crédit Mutuel

Vous n’êtes pas sans savoir que je suis plutôt féru des nouveaux services bancaires. Plus précisément, je suis toujours à la recherche de nouveaux moyens pour échapper aux banques traditionnelles (que je considère comme des voleurs). Cela fait maintenant plus de 3 ans que j’utilise les services du Compte Nickel (maintenant appelé « Nickel ») et plusieurs mois que je suis client des excellents N26 et Revolut.

Surfant sur la mode actuelle des « néo-banques », appelées aussi « fin-tech » (Orange Bank, Eko, Nickel, etc.), le Crédit Mutuel s’est dit « Chouette ! Lançons-nous dans ce nouveau business juteux ! ». La banque mutualiste a alors créé une entité nouvelle nommée « Arkea » et encore une autre société appelée « Nouvelle Vague » pour brouiller les pistes et éviter que n’importe quel clanpin comprenne que MAX = Crédit Mutuel.

Mais MAX c’est quoi en fait ? Et bien c’est un peu plus qu’un « compte sans banque ». En effet, et c’est là que le discours commercial devient flou, MAX propose à ses clients un « compte » (avec un RIB et une carte) mais aussi et surtout la possibilité de « regrouper » virtuellement toutes ses cartes bancaires en une seule (celle de MAX). La promesse est donc de n’avoir plus qu’une carte bancaire en poche alors même qu’on possède plusieurs comptes bancaires.

Outre cette fonctionnalité sur laquelle nous reviendrons juste après, la filiale de Crédit Mutuel promet aussi de vous faciliter la vie avec un service de conciergerie. Dans la théorie, vous pouvez contacter depuis votre appli un conseiller MAX et lui demander ce que vous voulez (enfin presque) et celui-ci doit vous trouver une solution. Exemple typique : je cherche un dentiste prêt à me recevoir de suite car j’ai très mal aux dents.

Mon Expérience :

Lorsque j’ai souscris à MAX, j’étais très intéressé par la promesse de regrouper toutes mes cartes bancaires en une seule (celle de MAX). En effet, je possède désormais une bonne dizaine de cartes (Ferratum, Sogexia, Nickel, N26, Revolut, Carte Zéro, etc.), et j’aimerais parfois ne plus en avoir qu’une seule. J’ouvre donc mon compte depuis l’appli iOS et je me heurte à une première difficulté. L’appli a beaucoup de mal à reconnaitre ma carte d’identité et une fois celle-ci reconnue, le logiciel MAX m’indique que mon nom et prénom ne correspondent pas à ceux saisis lors de mon inscription. Pourtant j’ai maintenant 32 ans et je connais mon nom et mon prénom (lol)…

Je contact donc le SAV et j’attends la réponse du conseiller. Celui-ci, après m’avoir tout d’abord pris pour un idiot, comprend qu’effectivement leur appli n’est pas au point. Il me demande alors de leur envoyer le scan de ma carte d’identité et de mon permis et valide alors « manuellement » mon compte MAX. Une fois celui-ci créé, je reçois quelques jours plus tard ma carte bancaire violette (plutôt jolie).

Là commencent les joyeusetés. J’active ma carte sur l’appli, puis je cherche à ajouter ma première CB dans l’appli afin que celle-ci soit « regroupée » virtuellement dans la carte MAX. Pour ceux qui auraient du mal à comprendre, MAX fonctionne en fait comme un compte PayPal. Lorsque vous faites un achat en magasin avec votre carte MAX, l’appli va rapidement interroger toutes vos CB et la première qui dit « oui » est débitée. Mais problème, impossible d’ajouter ma première CB que j’ai tenté de rentrer dans l’appli. En effet, ma carte Nickel n’ayant pas les chiffres en relief et le nom inscrit n’étant pas le miens, l’appli la refuse.

Il en ira de même pour toutes les cartes que je vais tenter d’enregistrer sur l’appli. Soit le design pose problème (carte N26 avec le nom au verso et le numéro de CB au recto) ou soit le fait que la carte soit « étrangère » (exemple mes cartes Revolut et Ferratum refusées). Bref, au bout de quelques tentatives je lâche l’affaire. J’essai alors de contacter le SAV (j’aurais eu besoin d’eux deux fois en moins d’une semaine…) et je tombe sur un(e) conseiller(ère) qui m’explique que c’est normal et qu’il (qu’elle) ne peut rien faire pour moi. En gros, la personne me fait comprendre que MAX est plutôt conçu pour les cartes bancaires traditionnelles (Société Générale, BNP, LCL, Crédit Agricole, etc.).

Du coup j’abandonne et je ne me servirai jamais de cette carte qui finira dans les mains de mon fils de 18 mois qui s’en servira de jouet…

C’est Mon Avis :

Pendant toute mon « expérience » MAX, j’ai eu comme le sentiment que j’avais à faire à un vieux monsieur de 65 ans qui essaierait de se faire passer pour un ado. Il aurait pu me dire des expressions bien cliché comme « ça gaze?! » ou « on s’enjaille?! » affublé d’une casquette UNKÜT et d’un survêtement du Real Madrid en crachant par terre toutes les 30 secondes. Mais au final on sent bien qu’on est très loin d’un vrai jouvenceau comme N26 ou Revolut. Même si j’entends déjà les community managers de MAX me répondre qu’ils proposent bien plus que les néo-banques précédemment citées, leur frappe des 20 mètres est partie loin dans les tribunes comme le tir de Clinton Njie en finale de l’Europa League.

Je pense très sincèrement que le budget et la trésorerie disponible pour le projet MAX chez Arkea-Crédit Mutuel est digne de celui du PSG en Ligue 1 alors que ceux de N26, Nickel ou Revolut qui seraient plutôt à comparer à ceux de Guingamp ou Metz. Malgré ça leur produit n’est vraiment pas au point et les services proposés « en plus » du compte bancaire (CB et IBAN) sont pour moi soit inutiles soit loupés. Dommage.

Je suis abonné sur Twitter au compte @aumaxpourmoi donc je vois passer leurs nombreux retweet de clients satisfaits par les services de conciergerie notamment, mais franchement, et très personnellement, ce service ne m’attire pas plus que ça. Donc peut-être que certains sont ravis de MAX et de ses services « néo-bancaires » mais en l’occurrence j’ai personnellement était très déçu de mon expérience avec la nouvelle filiale du groupe Crédit Mutuel.

Jordan
Geek Berruyer de 31 ans.
https://cmonavis.eu

Laisser un commentaire