Gaming High-Tech Tests

Nous avons testé le Razer Kraken USB

Après plusieurs mois d’utilisation, nous sommes prêts désormais à rendre un verdict sur ce casque « gaming » moyenne gamme censé s’adresser aux joueurs.

Force est de constater que ce Kraken est esthétiquement assez réussi. Il est, comme toute la gamme Razer, à dominante noire avec des touches de vert fluo. Ce qui est du plus bel effet (mon avis personnel en tous cas). De plus, le logo Razer sur les deux haut-parleurs s’éclaire lorsque celui-ci est raccordé en USB. Du plus bel effet !

Côté finition et qualité de fabrication, c’est du tout bon, ou presque. En effet, après quasiment 4 mois d’usage intensif, rien à reprocher à l’usure côté hardware. Cependant, le micro « tige » qui faisait au début un petit « clic » lorsqu’il était rabattu, ne le fait plus. Mais cela ne pose aucun problème à l’usage. Juste le « frein » mécanique qui a dû lâcher.

Côté fonctionnalité maintenant, sachez que ce Kraken USB est « l’entrée de gamme » des casques gaming chez Razer. Pas de réel 7.1 donc (seulement un HP dans chaque oreille) et pas non plus de télécommande sur le fil. Cependant, la qualité d’assemblage de l’ensemble est excellente et les matériaux utilisé de bonne facture et endurant.

Après de longues heures de jeu en ligne, je peux me prononcer sur la qualité réelle de ce casque, une fois en jeu. Sachez déjà que le logiciel « Razer Synapse » qui permet de configurer le casque n’est vraiment pas ce qui se fait de mieux. Certes le design de l’application est réussie, et la sauvegarde de vos paramètres se fait dans le « cloud » (pratique quand on a plusieurs machines ou quand on change souvent de PC), mais les réglages permis avec ce Kraken USB sont limités et/ou inutiles. Par exemple le paramétrage du 7.1 virtuel s’est avéré dans mon cas non pertinent.

Une fois le logiciel Synapse laissé de côté, on peut maintenant parler des bons ou mauvais points rencontrés pendant ces plusieurs mois d’utilisation. Tout d’abord je dois bien avouer que les coussinets sont très confortables et je n’ai jamais eu mal aux oreilles ou à la tête même après de longues heures d’écoute. Cependant, les coussinets sont recouverts d’une sorte de faux cuir et celui-ci sera recouvert de sueur lors des longues soirées d’été (ou si il fait 25 degrés chez vous en hiver).

Ensuite, concernant le son à proprement parler, les haut-parleurs sont d’excellente qualité. Même pour écouter de la musique ce casque saura vous satisfaire, même si les basses sont très présentes. Pour le « surround virtuel » censé vous faire ressentir si le son vient de derrière ou de devant, il est plutôt efficace, en tous cas grâce au HRTF dans CSGO par exemple, on a bien la sensation du devant ou du derrière.

Enfin je vais terminer par le GROS point noir selon moi : le micro. Si il permet de se faire entendre correctement dans des parties en ligne, le micro est TRÈS (trop) sensible et si vous ne l’éloignez pas suffisamment de votre bouche, vos partenaires de jeu entendront sans cesse votre respiration (sur TeamSpeak ou Discord par exemple). C’est très désagréable, et si vous baissez la sensibilité du micro dans le fameux logiciel Razer Synapse, vos coéquipiers n’entendront plus que les voyelles dans vos phrases… J’ai eu avant ce Razer Kraken USB un Logitech G430 beaucoup plus efficace en matière de 7.1 et de micro. Même si il est un peu moins fun niveau look, il faut reconnaitre qu’au même prix il est bien plus performant que ce Razer…

Jordan
Geek Berruyer de 31 ans.
https://cmonavis.eu

Laisser un commentaire