« Taxi 5 » – La relève est-elle assurée ?

0
« Taxi 5 » – La relève est-elle assurée ?

Cinéphiles du soir – Bonsoir

Mon premier article cinéma sera consacré au petit dernier de la famille « Taxi ».

Au début réticente, je me suis dit que j’allais donner sa chance au cinquième volet de cette saga devenue culte. L’aventure a commencé en 1998 et a toujours su se réinventer au fil des années jusqu’à en devenir une référence du cinéma populaire français.

Aucune déception à déclarer, ce film est une vraie bonne surprise. Un humour burlesque à la française, bourré de références tantôt cinématographiques tantôt musicales, reste l’ingrédient principal de ce film. Tous publics, « Taxi 5 » est fidèle à ses prédécesseurs. Des éclats de rire tout au long de la séance. Quel plaisir par les temps qui courent!

L’absence de Samy Naceri et Frédéric Diefenthal ne passera pas inaperçu malgré un casting réussi, un Bernard Farcy alias Commissaire Gibert en forme et l’incontournable taxi blanc. Parce que « Taxi » ne serait pas « Taxi » sans Marseille, c’est bien entendu la cité phocéenne qui nous accueille de nouveau pour notre plus grand plaisir.

Mention spéciale pour le talentueux Malik Bentalha qui a, une fois encore, excellé dans l’exercice de la comédie.