High-Tech Tests

Test du Lenovo Moto G5

Ce Lenovo Moto G5 est une première pour moi. En effet, je n’avais jamais possédé de Lenovo auparavant ou même de Motorola (enfin si, un Motorola Razr en 2004…). Ce Moto G5 est donc une nouveauté pour le marché (il est sorti en mars de cette année) et il l’est aussi pour moi.

Friand de smartphones aux mensurations raisonnables, j’ai jeté mon dévolu sur ce petit 5″ de 145g et j’ai profité d’une promotion chez Darty pour emporter cet appareil et une enceinte JBL Go pour seulement 200€ le tout.

Pour un budget de 200€, il est difficile de trouver mieux actuellement. En effet le Moto G5 offre un écran Full HD (1920*1080), un capteur dorsal de 13 MegaPixels, un processeur octo-core Snapdragon 430, 2GB de RAM et 16GB de stockage. De plus, et c’est très important pour moi, il tourne d’origine sous Android 7.0 sans aucune surcouche constructeur !

Le premier contact avec le smartphone est plutôt agréable (voir mon unboxing ici : https://youtu.be/ZJqDoPys5nw), la boîte est sympa, les accessoires sont ceux attendus et l’appareil est plutôt joli. La finition est correcte et, fait rare aujourd’hui, la batterie est amovible. Exit donc une éventuelle certification IP67 ou IP68.

La face avant est assez atypique, l’écouteur fait office de haut parleur, c’est très pratique lorsque l’on regarde un film ou une vidéo YouTube, il est peu probable d’obstruer le haut parleur avec son doigt. De la même manière, le logo « moto » qui trône juste en dessous de ce fameux haut-parleur est du plus bel effet.

Pour continuer sur cet aspect « ergonomie », il faut noter que le lecteur d’empreinte ne fait pas office de bouton d’accueil. Cependant la lecture d’empreinte est rapide et précise. Il est rare que la première pose du doigt ne déverrouille pas l’écran. Les boutons « accueil », « retour » et « multi-tâches » sont quant à eux « virtuels » et affichés sur l’écran et non sur le bas de l’appareil contrairement aux Samsung par exemple.

À noter enfin que le micro principal ne se trouve pas en bas du combiné mais sur la face avant, juste à côté du lecteur d’empreinte. Le second micro (pour la prise de vidéo ou pour le noise cancelling) se trouve à l’arrière au dessus de la caméra.

 L’appareil photo, parlons-en. Il fait partie des rares déceptions que j’ai eues avec cet appareil. Les « MegasPixels », on le sait tous, ne veulent plus rien dire. La preuve en est que les meilleurs photophones du marché sont sans aucun doute les Galaxy S8 et iPhone 7 qui sont pourvus de capteurs de « seulement » 12MP.

Ce capteur 13MP s’est avéré plutôt moyen dans toutes les conditions que j’ai pu pratiquer. En extérieur avec un beau soleil, les couleurs sont correctes mais la gestion de la lumière est moyenne et les photos assez « brouillonnes ». En intérieur, il est difficile de faire une photo nette, et lorsque c’est le cas, les couleurs sont assez fades et les lumières sont là encore assez mal gérées (malgré le HDR). La caméra frontale est du même acabit.

Comparé à l’APN du Huawei P8 Lite 2017 que j’ai eu l’occasion de tester en début d’année, cela est vraiment un cran en dessous. Voici quelques clichés réalisés avec le Moto G5 :

Concernant les aspects positifs, on peut noter la finition qui est dans l’ensemble très correcte. La prise en main est plutôt bonne même si l’appareil est assez glissant. Aussi, les boutons tous placés sur la tranche droite de l’appareil peuvent parfois gêner. Je préfère lorsque les boutons de volume sont d’un côté et le bouton de verrouillage de l’autre.

Hormis cela, l’aspect purement physique du smartphone est dans l’ensemble très bon. Il est élégant, présente bien auprès des amis et est très agréable à l’œil. D’ailleurs l’écran participe à cette impression de « haut de gamme ». Il est lumineux, fin et la luminosité s’adapte très bien à l’environnement.

Je n’ai pas forcément besoin d’un monstre de puissance, mais il est fortement désagréable d’avoir des ralentissements ou des plantages intempestifs. Et je dois bien dire que je n’ai constaté aucun de ces désagrément lors des plusieurs jours passés en compagnie de ce petit Moto G5.

D’ailleurs, je pense que le fait que la version d’Android présente est totalement dépourvue de surcouche constructeur ou de « crapwares » y est pour beaucoup dans les performances remarquables et dans la stabilité de ce Lenovo. J’ai fortement apprécié cette version de l’OS de Google très proche d’un Nexus.

Enfin, côté autonomie, je n’ai pas de gros besoin. Mais comme tout le monde, j’ai horreur de tomber en panne de batterie en plein milieu de la journée. J’ai constaté une autonomie dans la normale mais plutôt faible malgré tout. Difficile de tenir une journée complète sans un petit coup de chargeur.

Il est certain que ce Lenovo Moto G5 fait partie pour moi des bonnes surprises de ce début d’année 2017. Prix raisonnable, finition correcte, look sympa, Android « stock », fluidité et stabilité, beaucoup de points positifs. Le seul réel regret pour moi est sa capacité photo en deçà de mes attentes.

Jordan
Geek Berruyer de 31 ans.
https://cmonavis.eu

Laisser un commentaire