High-Tech Tests

Test du Honor 6X

Toutes mes excuses pour ce test qui va cruellement manquer de photos, j’ai eu un petit soucis avec la carte SD de mon réflex …

Le voici enfin ! Le fameux Honor 6X dont tout le monde parle (consommateurs et presse spécialisée).

Tout d’abord, comme je le précise dans mon retour d’expérience vidéo, je n’ai rien contre Huawei/Honor. Bien au contraire j’ai fais partie des précurseurs puisque mon premier Huawei fut le P6 en 2013. En ce qui concerne la « marque-fille » Honor, mon premier fut le 5C à l’été 2016.

Ceci étant dit, je peux revenir un instant sur le Huawei P8 Lite 2017 que j’ai « testé » en vidéo il y a quelques semaines maintenant. Mon impression fut moyenne. Mais l’appareil est bon, et ce n’est évidemment pas un mauvais smartphone. Juste que je n’ai pas eu un très bon feeling.

Concernant ce 6X, je l’ai utilisé pendant une semaine en smartphone principal. Autant vous dire tout de suite que je n’ai pas été déçu, mais on ne peut pas dire non plus que j’ai été incroyablement satisfait.

Cette marque Chinoise me donne un peu la même impression que les voitures Coréennes. C’est pas cher, ça présente bien, ça marche bien, mais ça manque d’âme…

Parlons peu parlons bien, ce Honor 6X est proposé à 249€. Sur ce « segment », il y a BEAUCOUP de concurrence ! En effet, outre le cousin Huawei P8 Lite 2017, les Samsung J5 ou autre Sony Xperai XA, désormais il faut compter avec Lenovo et son Moto G5 Plus ou encore le Asus Zenfone 3 Max PLUS.

Pour ce prix, on retrouve généralement, et quelque soit le constructeur choisi, un écran FULL HD 5″5, la 4G+, Android 6 ou 7, un lecteur d’empreinte (sauf chez Sony et Samsung), un capteur photo de qualité et un 16 ou 32Go de mémoire interne (associé à 3 ou 4Go de mémoire vive).

Chez Honor comme chez les autres, pour ce prix, pas de certification IP 67 ou 68, et pas de Corning Gorilla Glass pour protéger l’écran.

Cependant, ils essaient tous de se démarquer de la concurrence avec des petits « plus » qui séduiront les uns ou les autres. Chez ASUS, le Zenfone 3 Max Plus est équipé d’un mode « SuperResolution », d’une batterie de 4000mAh et d’un adaptateur permettant d’utiliser le smartphone comme une batterie externe.

Le Moto G5 Plus et le P8 Lite 2017 sont les seuls équipés d’Android Nougat d’office.

Chez Honor on colle en usine un film protecteur sur l’écran… Drôle d’idée…

Pour se démarquer de la concurrence à 250€, ce 6X dispose d’un double capteur photo à l’instar de son cousin le Honor 8.

Le résultat est convaincant, toutes les photos que j’ai pu prendre avec cet appareil étaient plutôt réussies et nettes. Trouvez en bas de page quelques clichés réalisés avec le smartphone. En selfie rien d’extraordinaire mais un résultat plutôt correct. Dans la moyenne du « segment » si j’ose dire.

L’écran est net et relativement lumineux, mais j’ai trouvé l’écran de son concurrent Taïwanais plus convaincant. De la même manière, niveau finition, le dos du Honor est en aluminium uniquement sur la partie du milieu. Le bas et le haut sont en plastique imitation alu. J’en profite pour remarquer que les touches tactiles de navigation (accueil, retour et multi-tâches) sont sur l’écran et non pas sur le châssis. C’est dommage car cela fait perdre en t’aille d’écran réellement utilisable.

Le capteur d’empreinte est quant à lui ultra précis et ultra rapide, comme sur son cousin le P8 Lite 2017. Pas de problème non plus côté capteur de luminosité ou de proximité. Le téléphone attrape bien le réseau et la qualité des appels est conforme à ce qu’on peut attendre d’un mobile moderne.

Passons aux choses qui fâchent : premièrement la batterie. L’autonomie est bonne, mais elle est évidemment moins importante que son concurrent le Zenfone 3 Max Plus. Autre point négatif, et pour moi le plus important : EMUI. En effet la surcouche made-in Huawei est un peu trop inspirée iOS à mon gout. De plus il est très difficile de la contourner et d’installer un launcher alternatif tel que Nova Launcher.

Enfin, comme le ASUS concurrent, un tas de logiciels publicitaires polluent le smartphone lors du premier allumage. Jeux et autres applications publicitaires devront être désinstallées.

De la même manière, la zone de notification est sans cesse spammée par des applications made-in Huawei comme HiSanté ou encore des alertes sur la consommation d’énergie excessive de certaines applis.

Pour terminer je dirais que bon nombre d’entres vous seront plus que convaincus par ce smartphone « milieu de gamme » car celui-ci offre des prestations tout à fait convenable et que l’APN double capteur est très performant. Personnellement je suis un peu plus exigeant sur ce segment de prix depuis que j’ai eu entre les mains l’excellent ASUS Zenfone 3 Max Plus ou encore le Moto G5 Plus de chez Lenovo.

Je lui décerne donc la note de 4 étoiles.

Voici quelques cliqués réalisés avec ce Honor 6X :

Jordan
Geek Berruyer de 31 ans.
https://cmonavis.eu

Laisser un commentaire