High-Tech Tests

Un mois avec l’iPhone 8

Présentation :

Le 12 septembre dernier a eu lieu au Steve Jobs Theatre la « keynote » (présentation) annuelle des équipes Apple. Lors de cet évènement mondial, la firme californienne a bien entendu dévoilé l’iPhone X, premier véritable smartphone « borderless », mais aussi le successeur de l’iPhone 7 : l’iPhone 8. C’est à ce dernier que nous allons nous intéresser aujourd’hui.

En fan de la marque à la pomme, j’ai dans un premier temps été séduit (comme tout le monde je crois) par l’iPhone X et son incroyable écran. Mais les dates de pré-commande et de livraison étant considérables (ainsi que le prix), je me suis « rabattu » sur l’iPhone 8, sans regrets.

Ayant lâché mon iPhone 7 Noir de Jais il y a quelques mois seulement, je n’attendais pas grand chose de ce nouveau terminal de 4″7. D’un format identique aux iPhone 6, 6S et 7, ce nouveau smartphone iOS « de référence » adopte cependant une nouvelle robe « Gris Sidéral » plus proche d’un gris pastel que d’un Noir de Jais. Le dos de l’appareil se compose désormais d’une matière proche du verre et n’est pas issue du même morceau de métal que le châssis. Cela ressemble un peu à l’assemblage en sandwich des iPhone 4 et 4S.

Concernant les nouveautés techniques, tout le monde sait et connait les nouveautés de l’iPhone X mais personne ou presque ne saurait dire quels sont les avantages du nouvel iPhone 8. Cela explique certainement la campagne de pub qui a accompagné le lancement de ce nouveau modèle :

Donc comme le montre cette vidéo officielle, l’iPhone 8 est affublé de certaines nouveautés techniques intéressantes mais pas réellement révolutionnaires : Réalité Augmentée (officiellement supportée désormais) mais déjà présente dans certains jeux ou certaines app sur iPhone 7, Nouvelle Puce A11 Bionic (sa réelle utilité se trouve dans la fonction Face ID de l’iPhone X), Appareil Photo désormais stabilisé mécaniquement même sur l’iPhone « de base » (il fallait un modèle « Plus » pour bénéficier de la stabilisation optique auparavant), Mode Portrait avec effets de lumière, etc.

Finalement la seule réelle nouveauté appréciable sur ce nouvel iPhone 8 se trouve dans son dos en verre qui permet la recharge sans fil. On pourrait aussi parler de l’arrivée d’iOS 11 mais ce nouveau système d’exploitation est désormais également disponible sur iPhone 6, 6S, 7 et SE.

Personnellement j’avais surtout envie de remettre la main sur un iPhone après des passages sur Android (Honor 9, Nokia 6, etc.) et cet iPhone 8 n’avait pour moi que l’intérêt de me faire patienter en attendant l’arrivée à la maison de précieux : l’iPhone X.

Mon expérience :

Disons le de suite et ne faisons pas de suspens inutile, j’ai adoré ce mois passé en compagnie de ce nouvel iPhone 8 ! En effet, si vous me lisez depuis longtemps vous devez déjà savoir que j’apprécie fortement le système d’exploitation Apple (iOS) et son éco-système (applications, accessoires, etc.). Aussi j’apprécie terriblement les smartphones compacts. Ceux qui ne déforment pas nos poches, ceux qui savent se faire oublier et ceux qui sont légers en main. C’est définitivement le cas de cet iPhone 8. Je l’ai d’ailleurs trouvé plus léger que son ancêtre l’iPhone 7 (que je n’ai eu qu’en Noir de Jais, peut-être que cette finition était plus lourde ?).

Dans mon quotidien j’utilise énormément mon smartphone. Professionnellement (beaucoup d’emails, de navigation GPS, etc.) et personnellement (appels, SMS, photos). J’ai donc besoin d’un appareil réactif, performant, stable, fiable et autonome. Cet iPhone 8 a parfaitement rempli sa mission. Comme d’habitude chez Apple la qualité des services de bases (appels, sms, stabilité de l’OS, etc.) permet de travailler en toute sérénité. Le côté « fun » n’est pas en reste avec des iMessages toujours plus complets, des photos toujours plus belles et une ergonomie qui reste excellente malgré l’arrivée d’iOS 11 (difficile au début à prendre en main). Quant à l’autonomie, elle est excellente pour un smartphone de cette taille. En effet, on me parle souvent de l’autonomie « en retrait » des iPhone, mais n’oublions pas qu’ils sont beaucoup plus petits que leurs concurrents asiatiques et leurs châssis ne leurs permet donc pas d’embarque d’énorme batteries.

Le 3D Touch et le Touch iD sont toujours aussi performants (comparé à l’iPhone 7) et les hauts parleurs désormais en mode « stéréo » sont un délice ! Regarder une série ou la télé (merci Molotov) sur un iPhone devient désormais possible sans casque ni oreillettes et même les basses sont bien restituées ! 🙂 Concernant la finition de l’ensemble c’est, comme d’habitude chez Apple, un sans faute. L’écran est sensiblement le même que sur l’iPhone 7, toujours un LCD IPS d’excellente qualité. L’écoute de musique sera comme avec tous les iPhone depuis le début de l’aventure en 2007 : un vrai bonheur. Surtout avec un bon casque à annulation de bruit (Bose QC 25/35 ou Beats Studio) et le service Apple Music. À noter d’ailleurs que le service « iCloud » devient désormais l’app « Fichiers » sur votre écran d’accueil dans cette nouvelle monture iOS.

Conclusion :

Alors certes, ce n’est pas la claque technologique et esthétique qu’est l’iPhone X, et il n’est pas très différent de l’iPhone 7, mais ce nouvel iPhone 8 est un excellent smartphone. Certainement le meilleur dans ce format (4″7) et peut-être même dans sa gamme de prix (le modèle de base 64GB est désormais proposé sur certains sites aux alentours de 700€). La seule concurrence s’appelle Android et c’est pour beaucoup (en tous cas pour moi) l’une des raisons qui feront que, de toutes manières, c’est un iPhone qui sera le meilleur choix. Deux exemples qui font que cet iPhone 8, comparé à son concurrent coréen le Samsung Galaxy S8, sera meilleur pour moi : les iMessages sont toujours plus complets plus indispensables au quotidien et les Live Photos ne sont toujours pas explicables à ceux qui ne les ont pas encore expérimentées. Tout comme le 3D Touch de plus en plus utile au fur et à mesure des versions d’iOS. Sans parler de Touch iD qui connait actuellement son apogée.

Jordan
Geek Berruyer de 31 ans.
https://cmonavis.eu

Laisser un commentaire