Services Divers

Wish.com le nouveau Tati

Ces derniers temps vous avez dû subir, sans doute, comme moi, les publicités envahissantes sur internet ou sur vos applications mobiles préférées pour le site de vente en ligne Wish.com.

Dans un premier temps, je dois bien avouer que j’ai été intrigué par ces publicités assez « agressives » et proposant toujours des produits de grande consommation (vêtements, accessoires, gadgets, etc.) pour des prix parfois douteux (8€ une veste en cuir, 11€ un pot d’échappement pour moto, etc.).

Après avoir mené ma petite enquête, j’ai découvert que Wish.com s’apparente à AliExpress ou DHGate mais avec une interface utilisateur simplifiée et des incitations à l’action inspirées grandement du maître incontesté de la vente en ligne : Amazon.

Finalement, les objets trouvés et achetés sur Wish.com sont toujours des produits à bas coûts, fabriqués en Chine et très souvent non homologués « normes CE ». Wish n’est ni plus ni moins qu’une énième market place mais celle-ci se démarque par le fait qu’elle ne propose que des produits vendus par des vendeurs « locaux » (donc Chinois) et que tous les produits viennent du pays du riz Cantonais.

Chez nous, en France, il existe des « marchands » similaires même si ceux-ci ne sont pas en ligne mais plutôt dans nos zones commerciales. Ils se nomment La Foire Fouille, Babou ou Gifi. À la différence que lorsque le produit acheté présente un problème majeur (en terme de qualité ou de sécurité) vous pouvez facilement vous le faire échanger ou rembourser en magasin.

Chez Wish, les retours sont acceptés mais seront à vos frais… Sans compter le temps de faire parvenir votre objet retourné jusqu’au pays sus-nommé… Et compte-tenu des accords commerciaux signés par China Post, l’envoi d’un petit colis (moins d’un kilo) de Chine vers la France ne coûte que quelques centimes, mais à l’inverse, envoyer un colis (même minuscule) en Chine depuis la France coûte une petite fortune.

Bref, actuellement Wish.com représente environ 10% des colis chinois distribués en France par le Groupe La Poste (source interne), mais je ne doute pas que cette mode sera passagère, et il n’y a rien de bien révolutionnaire dans ces produits mis en avant par une campagne de marketing digital bien maîtrisée et hyper agressive.

Jordan
Geek Berruyer de 31 ans.
https://cmonavis.eu

Laisser un commentaire