J’ai testé BUNQ

Voici déjà presque deux ans que j’ai ouvert mon compte en ligne BUNQ. Mais c’est depuis seulement quelques mois que j’ai réellement commencé à m’en servir. En effet, la philosophie de nos amis néerlandais est très particulière et j’ai eu un peu de mal à m’y faire.

Pour rappel, Bunq est donc une « néobanque », une « banque en ligne » comme disent certains. Ils sont « Hollandais » (basé aux Pays-Bas) et tout se passe sur l’appli comme avec N26 ou Revolut. Mais Bunq est vraiment différent. Tout d’abord l’application et son système d’identification pourra en surprendre plus d’un. C’est par la forme de vos doigts que Bunq va réussir à vous identifier. Pas de « magic link » comme chez Moneway, pas de mot de passe, uniquement à code à 6 chiffres que vous devrez mémoriser et donc la possibilité de photographier vos doigts pour récupérer votre compte si vous avez oublié votre code.

Aussi, Bunq se différencie par le fait qu’au début (cela a été corrigé depuis) le numéro de carte bancaire (celui que vous saisissez sur les sites d’achats en ligne par exemple) n’était pas inscrit sur la carte mais uniquement dans l’appli. Particulièrement pénible. Maintenant qu’ils ont compris que cela était sans doute un frein aux personnes « normales », c’est le code « CVC » (les 3 derniers chiffres au dos de votre carte) qu’il faudra aller chercher dans l’app à chaque fois que vous voudrez faire un paiement en ligne. Comme d’habitude, ce genre de restriction est justifiée par « c’est pour votre sécurité »…

Mais si on arrive à faire avec ce genre de petits « défauts », tout le reste est franchement très bien fichu. Commençons par le fait que désormais toutes les cartes Bunq sont compatibles Apple Pay (la carte de Crédit et la carte de Débit). Ah oui, j’ai oublié de vous parler de cet aspect vraiment pratique. Bunq propose une carte de Crédit gratuite. Oui oui ! Enfin sans surcoût, et sans crédit renouvelable à la clef. Simplement, cette carte va vous permettre de parcourir le monde et de ne pas vous retrouver « bête » à un comptoir de location de voiture à l’étranger. Oui car il n’y a bien qu’en France qu’on utilise des cartes à débit immédiat. Partout ailleurs les gens utilisent des cartes de « Crédit », avec la possibilité de paiements « Offline ». La carte de crédit Bunq vous permet par exemple de prendre l’autoroute…

En parlant des cartes, sachez que chez Bunq, pour 9,90€/mois vous avez la possibilité d’ouvrir autant de compte et d’avoir autant de carte que vous voulez ! Les comptes sont tous des « vrais » comptes avec un vrai IBAN que vous pourrez communiquer et les cartes sont des vraies cartes physique qu’on reçoit très rapidement ! Du grand art ! Enfin, notez que les virements SEPA sont d’une rapidité HALLUCINANTE ! J’ai pu mesurer deux heures seulement entre mes comptes Revolut et Bunq ! Un vrai régal !

Bref, Bunq est pour moi devenu un véritable concurrent à N26 et Revolut. Peut-être même LE SEUL VRAI concurrent aux deux leaders. Ne lui manque plus qu’un système de recharge de compte par carte bancaire plus performant. En effet, actuellement, et ce depuis plusieurs mois, à chaque fois que j’ai essayé de recharger mon compte Bunq via une autre carte bancaire, cela s’est soldé par un échec. Aussi, impossible de faire fonctionner la carte Bunq via Apple Pay sur une Apple Watch. Cela ne fonctionne que depuis un iPhone. Bizarre. Je n’ai pas ce soucis avec N26 ou Revolut.

 

Jordan Le Goïc

Fondateur Cmonavis

Vous aimerez aussi...