J’ai testé le Xiaomi Mi A3

L’année dernière j’avais testé et adoré le Xiaomi Mi A2 Lite, cette année j’aurais tout autant apprécié sont successeur. Si tous les constructeurs pouvait prendre la même initiative, c’est à dire de proposer une gamme entièrement animée par Android One, certains Samsung et Huawei deviendraient très intéressants. En effet, le système d’exploitation Google prend un tout autre dimension lorsqu’il est « nu » et qu’il n’est pas affublé de tout un tas de modifications de la part des constructeurs.

OneUI chez Samsung est par exemple pour moi un frein énorme à l’achat d’un smartphone de la marque Coréenne. À l’inverse, MIUI chez Xiaomi est devenu tellement bon au fil des ans que désormais je commence à préférer cette interface à celle proposée par Google sur Android One. Mais malgré tout, le constructeur chinois a la bonne idée de laisser le choix final au consommateur, qui peut donc profiter du hardware Xiaomi sans la surcouche MIUI.

Outre ces élucubrations purement logicielles, ce Xiaomi Mi A3 jouit de beaucoup de qualités. Tout d’abord au niveau du design qui est simplement superbe, et ensuite au niveau « hardware » (matériel) où les composants sont de très bonne facture. Le processeur Qualcomm est suffisant pour tous les usages du quotidien. La mémoire vive est suffisante pour le commun des mortels, et le stockage pourra être étendu grâce au slot MicroSD caché dans le tiroir SIM.

L’écran AMOLED est grand et lumineux. Les couleurs et les contrastes sont parfaits. Cependant sa faible résolution (286 pixels par pouce) permet à l’oeil humain de distinguer les pixels. Dommage. Dommage aussi que les photos soient moins impressionnantes que sur un Mi 9, Mi9 SE ou Mi 9T. Appareils avec lesquels ce Mi A3 partage pourtant le module photo triple capteurs.

Sa fabuleuse autonomie et son format parfait (ni trop grand, ni trop petit) ainsi que son poids contenu ont fait de ce Mi A3 un compagnon quasi idéal pendant mes 10 jours de tests. Sa LED de notification et son port Jack 3.5 sont très pratiques au quotidien, tout comme son lecteur d’empreinte sous l’écran ou encore sa reconnaissance faciale performante. Aussi étrange que ça puisse paraitre, les deux ou trois détails qui m’ont vraiment gênés sont d’ordre logiciel. En effet, certaines choses sont possibles désormais avec MIUI 10 (la navigation par gestes, le double tap pour sortie de veille, etc.) et ne sont pas encore possible avec Android One.

Xiaomi Mi A3

249€
9.1

Design

10.0/10

Interface

9.0/10

Performances

9.0/10

Photo

8.5/10

Autonomie

9.0/10

Qualités

  • Super autonomie
  • Excellentes photos
  • Magnifique design
  • Grand écran lumineux
  • Léger et performant

Défauts

  • Faible résolution (PPI)
  • Android One parfois agaçant
  • Pas de NFC
  • Bordures assez importantes

Jordan Le Goïc

Fondateur Cmonavis

Vous aimerez aussi...