J’ai testé l’iPhone XR

Si vous me connaissez un peu, vous savez sans doute que je suis ce qu’on peut appeler un « fan boy Apple ». Je suis tombé amoureux de cette marque en 1998 lorsqu’adolescent j’ai découvert l’iMac. Depuis, je nourri une véritable passion pour les produits Apple. Alors quand il s’agit de parler du nouvel iPhone, j’ai du mal à être objectif. Malgré tout, je vais tenter de le rester dans ce « test » que vous pouvez retrouver, comme d’habitude, en vidéo sur notre chaîne YouTube.

Lorsqu’il est sorti, en septembre 2018, l’iPhone XR était la risée de tous les spécialistes, de tous les observateurs et de tous les geeks. En effet, sa faible résolution d’écran, son poids conséquent et l’absence de double capteur photo faisait de lui l’iPhone X du pauvre. Mais presque un an après, il est amusant de constater que l’iPhone XR est le plus vendu de tous les iPhone « génération X » (c’est à dire hors iPhone 7/8). Pourquoi ? Sans doute parce qu’il est le moins cher des iPhone « à encoche », et aussi parce qu’il est diablement efficace au quotidien.

En effet, je n’ai jamais eu un iPhone si performant, si endurant et si « productif ». La résolution de son écran LCD est certes « faible » sur le papier, mais tout à fait suffisante à l’œil nu. Les 326 ppi (pixels par pouce) sont largement suffisant pour une résolution « Retina » qui impose que les pixels ne soient plus visibles à l’œil nu. De plus, cela permet une économie d’énergie non négligeable et la « grosse » batterie de presque 3000 mAh permet à cette iPhone XR d’être sans doute l’iPhone le plus autonome jamais conçu.

Aussi, ses dimensions et son poids peuvent faire peur de prime abord (presque 200 grammes !), mais au quotidien il est étonnant de voir à quel point cet iPhone tient bien dans la main. Son format semble presque parfait au bout de quelques jours d’utilisation. Je crois même que je n’ai jamais autant apprécié un « gros » smartphone. Son châssis en aluminium poli participe à cette sensation de sérieux et de solidité. À l’inverse de l’acier inoxydable des modèles X, XS et XS Max.

Les performances sont au top puisque cet iPhone X du pauvre est équipé du même processeur A12 que ses cousins XS et XS Max, ce qui lui garanti une fluidité à toute épreuve. D’ailleurs, la reconnaissance faciale FaceID est beaucoup plus performante que sur l’iPhone X que j’avais testé par le passé. Cette fameuse puce A12 y est sans doute pour quelque chose. La charge sans fil est toujours présente et la charge rapide est possible via un chargeur adapté. L’étanchéité est toujours de la partie tout comme les incroyables haut-parleurs stéréo.

Disponible via certaines promo aux alentours de 700€, cet iPhone XR 64Gb offre ce qu’aucun smartphone Android ne peut proposer. Sans compter sur le fait qu’iOS 12 est sans doute le meilleur système d’exploitation mobile à l’heure actuelle. J’ai beau apprécier très fortement Android Pie (9), je dois bien reconnaitre qu’iOS est souvent beaucoup plus productif et pratique que l’OS de Google. De la même manière, il est possible de prendre de « meilleures » photos avec un smartphone Android. Mais rien ne vaut la magie d’une LivePhoto ou l’efficacité du mode Portrait.

Bref, après bientôt deux semaines d’utilisation intensive de cet iPhone XR, je peux dire avec certitude et conviction que jamais je n’avais autant apprécié un iPhone. Je dirais même qu’il est aujourd’hui sans concurrence. En effet, à 700€, le mieux que vous pourrez avoir est un Huawei ou un OnePlus. Peut-être un Samsung. Mais quand dans 3 ou 4 ans l’iPhone XR sera toujours mis à jour par Apple et continuera d’être réparable par n’importe quel bricoleur du dimanche, le Huawei ou le Samsung aura été remplacé depuis belle lurette car devenu obsolète…

Apple iPhone XR 64Gb

859€
9.6

Design

10.0/10

Interface

10.0/10

Performances

9.5/10

Photo

9.5/10

Autonomie

9.0/10

Jordan Le Goïc

Geek Berruyer de 32 ans.

Vous aimerez aussi...