Nouvelle Star méritait mieux

En cet automne 2017, nous avons eu le droit au grand retour d’un programme que j’aime beaucoup : La Nouvelle Star. Ou plutôt « Nouvelle Star », oubliez aussi « À la recherche de ». Toujours inspirée de l’émission américaine « American Idol », le talent show revient sur M6 après un passage mitigé sur D8.

Désormais présenté par la très jolie Tarama Marthe, plus connue sous le nom de Shy’m, Nouvelle Star s’offre également un nouveau jury – entièrement renouvelé – composé de 4 professionnels de la chanson : Béatrice Martin (Cœur de Pirate), Benjamin Biolay, Dany Synthé et Nathalie Noennec.

Concernant la mécanique de l’émission, certaines « mises à jour » ont étés apportées. Les castings sont toujours là, mais désormais on fait l’impasse sur les « casseroles » et ce n’est pas pour me déplaire. Personnellement quand je regarde un talent show c’est pour entendre de belles voix, être ému et découvrir de nouveaux talents. Entendre et voir des idiots se ridiculiser ne m’amuse pas beaucoup.

Aussi, une fois les candidats sélectionnés par le jury, la sélection est affinée à plusieurs reprises par des épreuves collectives qui se sont déroulées à Paris. Une fois les ultimes choix opérés par nos 4 professionnels, nous avons donc découvert les 12 « finalistes » de cette première saison de Nouvelle Star nouvelle formule. Jusque là, il faut bien reconnaitre que l’émission était très plaisante à regarder. Bien montée, bien animée, rien de larmoyant ni de gênant, bien au contraire.

On pouvait donc espérer une seconde phase (en direct?) encore plus intéressante et plus palpitante, avec des prestations en « live », sur scène, avec du public et dans les conditions du direct. Malheureusement M6 (ou la production ?) en a décidé autrement et ne nous a proposé que 3 pauvres prime dénués d’intérêt. Les 12 candidats restants se sont donc « affrontés » lors de prestations uniques qui n’ont pas laissé de place à la seconde chance. Les 4 candidates affublées d’un « Star Pass » ont étés jetées en pâture et 3 d’entre-elles on déjà été éliminées avant même la dernière émission…

Que dire aussi du système inauguré dans la première de ces 3 émissions « live » dans lequel les 4 meilleurs candidats devaient s’affronter dans une prestation d’une minute environ, sans mise en scène, devant le jury, comme on ferait un oral devant sa classe avant le BAC. Cependant le nouveau système de notation (sur 20) est très intéressant et beaucoup plus nuancé que la mécanique « rouge/bleu » des précédentes saisons. De plus, le jury est réellement excellent (surtout Biolay et Synthé) et leurs commentaires sont toujours intelligents et pertinents.

Quand on considère donc toutes ces nouveautés, on peut se dire que cette nouvelle version de Nouvelle Star était très bien partie. Un jury compétent, de nouvelles idées intéressantes, un nouveau ton plus « mature » et moins « gnangnan » et une nouvelle animatrice très à l’aise et incroyablement professionnelle. Cependant, on peut se demander pourquoi et comment M6 et la production ont pu à ce point saborder leur programme. En effet, les 3 dernières émissions « live » donnent vraiment l’impression de travail bâclé et les candidats auraient mérités plus de prime pour se départager.

Enfin notons que Nouvelle Star 2017 a joué de mal-chance puisque notre Johnny national nous a quitté dans la nuit du mardi au mercredi 6 décembre, et donc la première émission « live » a dû être déprogrammée en urgence (pour être remplacée par le concert de Johnny au Parc des Princes 1993 qui a fait un flop d’audience).

On espère donc que cette saison ne sera pas un coup d’essai, et que nous retrouverons très vite nos 4 « pros » et la belle Shy’m pour une prochaine saison plus aboutie.

Jordan

Geek Berruyer de 31 ans.