Un mois avec le Xiaomi Redmi Note 5

Créé en 2010, la marque chinoise Xiaomi (se prononce CHAOMI) a été fondée par des ingénieurs désireux d’offrir au grand public des produits accessibles mais à la pointe de la technologique et aboutis niveau design. Le fondateur, Lei Jun, signe d’ailleurs de sa main certains documents fournis avec leurs produits « flagship » comme le Mi Mix (un peu comme l’aurait fait Steve Jobs en son temps).

Spécialisé dans les smartphones, Xiaomi s’est largement diversifié et propose d’excellents produits audio, informatique ou de mobilité urbaine (la Mi Electric Scooter est devenue une référence). Leurs caméras connectées sont parmi les meilleures du marché et leurs vidéoprojecteurs sont quasiment sans concurrence.

Mais bien entendu, Xiaomi est surtout connu pour ses smartphones de très grande qualité. Le premier d’entre-eux, sorti quelques mois après la fondation de la marque, s’est fait remarquer par son interface Android largement modifiée. Baptisée MIUI, cette sur-couche s’inspirait fortement d’iOS et proposait des fonctionnalités supplémentaires par rapport à l’Android Stock ou les versions proposées par HTC ou Samsung (leader à l’époque).

Arrivé en France très récemment (voir notre article : http://cmonavis.eu/jai-teste-la-conference-xiaomi-france/), Xiaomi veut devenir rapidement l’un des leaders du marché Européen. Déjà présent en Espagne, en Italie, en Suisse et dans bien d’autres pays voisins, Xiaomi a débarqué en France avec le Mi Mix 2S, le Redmi Note 5 et quelques autres produits. Aujourd’hui nous allons nous intéresser au modèle milieu de gamme : le Redmi Note 5.

Celui-ci est proposé à un tarif « intelligent » de 199€ en version 3Go de RAM, 32Go de ROM. Équipé d’un appareil photo double optique et d’un processeur Qualcomm Snapdragon 636, ce gros smartphone (à la limite de la phablette) présente un bel écran FULL HD de 5″99 (pour ne pas dire 6 pouces) et une batterie de 4000mAh (!), le tout animé par Android Oreo (8.1) rhabillé par l’interface maison MIUI 9.

Mon Expérience :

Habitué à tester des produits milieu de gamme, je n’investi que très rarement plus de 200€ dans mes smartphones. Même si j’ai passé plusieurs mois avec un iPhone X dans la poche, j’apprécie toujours les produits plus modestes et plus accessibles que représentent les smartphones Android d’aujourd’hui. Hormis les Huawei P20 et autres Samsung S9, le cœur du marché se situe désormais dans les produits à moins de 300€. En effet, pour ce prix-là désormais vous avez entre les mains un téléphone de qualité qui vous permettra de prendre de jolies photos avec une interface fluide et une autonomie correcte.

Invité début Mai pour la présentation officielle de Xiaomi en France, j’ai été plus que séduit par la philosophie de cette très jeune marque. La politique de la maison veut proposer au plus grand nombre des produits de haute qualité à des prix abordables. Xiaomi propose même de ne jamais dépasser les 5% de marge nette afin de garantir aux consommateurs des prix « justes ». Ce Redmi Note 5 est donc proposé à un prix défiant toute concurrence. En effet, quand on prend les caractéristiques une par une, difficile de lui trouver un concurrent au même prix.

Utilisé comme smartphone principal pendant plus d’un mois, ce gros terminal chinois ne m’a pas déçu. Déjà séduit lors du déballage (voir ici : http://cmonavis.eu/deballage-xiaomi-redmi-note-5-video/), j’ai vraiment apprécié les journées passées en compagnie de ce Note 5. Tout d’abord l’objet en lui-même est vraiment beau. Le châssis en aluminium est rassurant, et le double appareil photo au dos est du plus bel effet. La face avant est plus classique mais la finition du tout est de très bonne facture. Le poids de l’appareil cependant est un peu trop lourd pour moi qui aime mettre mon téléphone dans ma poche de jean ou de survêtement. Même chose pour la taille qui m’a parfois gêné, même si un tel écran est confortable pour regarder un match des bleus 😉

Concernant les performances, avouons-le, j’ai été bluffé ! Pour un mobile si accessible, avec « seulement » 3Go de RAM, j’ai vraiment eu l’impression d’avoir dans les mains un terminal haut de gamme ! Pas un seul ralentissement, pas un seul moment où j’ai dû attendre qu’une appli se lance (même Snapchat ou Facebook!). La prise de photo est également très rapide ! Le raccourci sur l’écran de veille du téléphone (façon iOS) marche très bien et permet d’accéder très vite à l’APN. Seul ombre au tableau de ce côté, il m’est arrivé plus d’une fois de prendre une photo de cette manière et de ne pas la retrouver ensuite dans la galerie… Les photos ont tout simplement disparues… Bizarre. Un bug de l’OS ?

L’autonomie quant à elle est tout bonnement incroyable ! Jamais je n’ai eu un smartphone aussi autonome sauf peut-être le Zenfone 3 Max Plus (voir ici : http://cmonavis.eu/test-2-asus-zenfone-3-max-55/). La batterie de 4000mAh est bien exploitée par l’OS qui lui-même est bien optimisé. La prise MicroUSB fait un peu « old-school » et la recharge rapide n’est pas de la partie. Malgré tout, le téléphone se recharge plutôt vite, même sur un chargeur voiture.

L’écran est beau et grand. Même si on est pas encore sur du « borderless », il occupe un bon pourcentage de la face avant du téléphone. Les couleurs sont vives et la luminosité est bonne. Le capteur de lumière ambiante fait bien son boulot même si j’ai dû parfois régler celle-ci manuellement. Bien évidemment aucun pixel n’est visible à l’oeil nu et le format 18:9 permet de « zoomer » sur les vidéos YouTube ou Molotov afin de profiter pleinement des 6″ de l’écran.

L’interface MIUI est vraiment très aboutie. Bien plus que l’est EMUI de chez Huawei/Honor. À aucun moment je me suis senti bridé par celle-ci. Le thème de base est très joli et les couleurs pastels se marient très bien avec les nouvelles icônes Android Oreo. De la même manière, le système est maintenu à jour à une fréquence très étonnante ! En seulement un mois j’ai eu au moins 3 MAJ OTA (mises à jour par le réseau). C’est tellement rare chez d’autres « grands » constructeurs sur des modèles « à pas chers »…

Concernant l’ergonomie du tout, Android et MIUI mélangé, tout est plutôt bon. Certaines appli profitent du 18:9 et les 3 touches de navigation se cachent alors automatiquement. Il suffit de glisser vers le haut pour les ramener sur l’écran. Parlons justement de ces 3 touches de navigation qui ne sont pas physique et qui dont parfois m’ont gênées. Plus d’une fois je me suis agacé en faisant disparaitre le clavier lors d’une saisie de texte car mon doigt avait effleuré la touche retour… Je continue de préféré iOS pour ça, ou bien les terminaux Android avec touches de navigation sur le châssis.

Comme tous les smartphones modernes, ce Xiaomi est équipé d’un lecteur d’empreintes digitales qui permet de déverrouiller son téléphone sans avoir à taper un code fastidieux. Le capteur s’est montré très rapide et très efficace pendant tout le temps où ce Redmi Note 5 m’a accompagné. Il est bien placé et reconnait immédiatement votre empreinte. Les appels ont tous étés d’excellente qualité ainsi que la réception du signal 4G ou du Wifi 5Ghz. Le téléphone est même équipé d’un émetteur infrarouge qui, accompagné de l’appli Mi adaptée, pourra commander votre télé 🙂

Dernier point qui mérite d’être abordé, l’appareil photo frontal. Il est plutôt bon et vous pourrez prendre de jolis clichés. Mais comme très souvent sur des modèles de ce segment du marché, de bonnes conditions de lumière seront nécessaire pour sortir un cliché net. Aussi, même avec de bonnes conditions, il faudra parfois ne pas s’agacer car le déclencheur est terriblement ralenti par le mode « beauté » que nos amis asiatiques affectionnent beaucoup. Tout comme sur les modèle Huawei ou Honor, les téléphones Xiaomi sont équipés d’une fonction selfie qui améliore la peau, les yeux, etc. Même si l’idée est bonne, cette fonction ralenti très fortement la prise de selfie et devient donc très agaçante dans des soirées peu lumineuses. Le moindre iPhone SE fera des selfies beaucoup plus exploitables.

C’est Mon Avis :

Déjà séduit par Xiaomi, la marque et sa politique globale, j’ai été conquis par ce Redmi Note 5 qui me rappelle les bons Samsung d’il y a deux ou trois ans. Un gros smartphone avec une énorme batterie. Un bel écran avec une interface fluide et sympathique. De belles photos et une autonomie de rêve. Bref, ce Xiaomi Redmi Note 5 devient pour mois une véritable référence du milieu de gamme. Pour quiconque cherche un smartphone de qualité, pas cher et séduisant esthétiquement, ce téléphone est pour moi de très loin le meilleur choix.

Même si j’affectionne très fortement les Nokia et autres Lenovo Moto, il faut reconnaitre que Xiami fait très fort. En plus, les oreillettes fournies sont d’excellentes qualité et une coque silicone est offerte dans la boite. Le SAV est très sérieux et le suivi des produits chez Xiaomi est incroyable (voir le nombre de MAJ proposées en seulement 1 mois). Seule ombre au tableau, le poids et le volume de cet appareil qui mettrons vos poches de jean à rude épreuve 😉

 

Jordan Le Goïc

Geek Berruyer de 32 ans.